Plus de 1.600 migrants tentent en vain d'entrer dans l'enclave de Ceuta

04/03/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 1.600 migrants ont tenté en vain, mardi matin, d'entrer dans l'enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc, en quatre groupes différents qui ont finalement renoncé face au dispositif policier marocain et espagnol, a annoncé la préfecture de la ville.

Plus de 1.600 migrants tentent en vain d'entrer dans l'enclave de Ceuta

A l'aube, environ 1.200 migrants se sont approchés de la frontière, un premier groupe tentant de pénétrer sur le sol espagnol par le poste-frontière de Tarajal, un autre un kilomètre plus loin tandis qu'un troisième groupe rebroussait chemin, a indiqué un porte-parole de la préfecture. "Aucun n'a réussi à passer", a-t-il précisé. Un peu plus tard, un quatrième groupe, d'environ 450 migrants, a une nouvelle fois essayé de passer en force par le poste-frontière, en vain. "Les forces de sécurité marocaines et la Garde civile espagnole se sont coordonnées pour éviter qu'ils n'entrent", a expliqué le porte-parole. Le 6 février, au moins 14 migrants venus d'Afrique sub-saharienne étaient morts noyés en tentant d'entrer à Ceuta lors d'un assaut massif mené par plusieurs centaines de personnes. La riposte de la Garde civile ce jour-là a soulevé une vive polémique en Espagne, des récits de migrants témoins de la scène, relayés par les médias et des défenseurs des droits de l'Homme, ayant affirmé que les forces de l'ordre avaient fait usage de balles en caoutchouc contre les clandestins. Depuis, la Garde civile a reçu pour consigne de ne plus utiliser de balles en caoutchouc pour repousser les assauts de migrants, à Ceuta comme dans l'autre enclave de Melilla, dans le nord du Maroc. (Belga)

Nos partenaires