Plus d'un tiers des salons de tatouage contrôlés ont reçu un avertissement en 2012

11/03/13 à 09:31 - Mise à jour à 09:31

Source: Le Vif

(Belga) L'année dernière, 50 salons de tatouage sur les 138 contrôlés ont reçu un avertissement pour des problèmes d'hygiène, rapportent lundi les éditions de L'Avenir. Ces avertissements sont délivrés à titre préventif. Mais la situation est peu rassurante, reconnaît le SPF Santé publique, qui compte désormais multiplier les contrôles d'hygiène dans les salons de tatouage et de piercings.

Plus d'un tiers des salons de tatouage contrôlés ont reçu un avertissement en 2012

La plupart des manquements concernent le matériel, notamment la conservation des aiguilles et des encres ou le non-respect de la période de stérilité. "Les règles d'hygiène sont pourtant connues des tatoueurs puisqu'ils suivent une formation concernant la législation et l'hygiène relative à ce type d'activités", s'inquiète Mehdi Ayout, coordinateur de l'inspection. "Ce n'est pas rassurant. Le client doit donc rester vigilant." Car les risques sanitaires ne sont pas à négliger: sida, hépatite, rotavirus, infections de la peau. Les avertissements du SPF Santé publique sont délivrés à titre préventif. Les contrôleurs retourneront dans les salons concernés d'ici quelques mois, pour vérifier s'ils se sont mis en ordre. Un nouveau contrôle négatif pourrait déboucher sur la fermeture de l'établissement. De nouvelles vagues de contrôle sont d'ailleurs programmées pour 2013, prévient le SPF Santé publique. (MUA)

Nos partenaires