Plus d'un quart des appels au 112 ne sont pas urgents

11/02/14 à 08:18 - Mise à jour à 08:18

Source: Le Vif

(Belga) Plus d'un quart des six millions d'appels que reçoivent chaque année les 1.200 opérateurs et dispatchers des 21 centres d'appels 112 et 101 ne sont pas des appels urgents, indique mardi le SPF Intérieur dans un communiqué. Ces appels inutiles sont des demandes de renseignements, des blagues, mais également des appels injurieux.

Plus d'un quart des appels au 112 ne sont pas urgents

A l'occasion de la journée européenne du 112 de ce mardi, le SPF Intérieur lance un message en vue de diminuer le nombre d'appels inutiles aux centres d'appels urgents et de respecter les opérateurs de ces centres d'appels. "Si vous appelez les services de secours sans raison valable, les centres d'appels urgents ne pourront plus traiter les appels des personnes qui ont réellement besoin de secours, et qui seront donc contraintes d'attendre plus longtemps une réponse et donc l'intervention des services de secours", rappelle le SPF Intérieur. Le 112 est le numéro d'urgence gratuit accessible dans toute l'Europe en cas de besoin de l'aide urgente des services d'incendie, d'une équipe médicale ou de la police. En Belgique, il existe également le 101, spécialement dédié à la police. Si la situation n'est pas urgente, il est préférable d'appeler les pompiers locaux, un médecin généraliste (en dehors des heures, le service de garde de médecine générale) ou la police locale, répète le service public fédéral. (Belga)

Nos partenaires