Plateau du Heysel : les premiers coups de pioche seront donnés en 2017 avec ou sans mini-Europe

25/04/14 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Les premiers coups de pioche pour la construction du centre commercial et de loisirs dans le cadre du mega-projet de réaménagement du plateau du Heysel devraient être donnés en 2017. C'est du moins le délai annoncé vendredi par les responsables du consortium Unibail-Rodamco associés à Besix et CFE, ainsi que les autorités régionales et de la Ville de Bruxelles, au lendemain de la désignation de ce consortium par le collège de la Ville de Bruxelles.

Plateau du Heysel : les premiers coups de pioche seront donnés en 2017 avec ou sans mini-Europe

A terme, l'exploitation de ce nouveau quartier de ville devrait permettre la création de 3.000 emplois directs et 1.300 emplois indirects. Le chantier de trois à quatre ans en mobilisera jusqu'à 2.000 autres, si l'on en croit l'échevin des Finances de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, une des chevilles ouvrières du dossier. Il se confirme que le volet Neo 1 reposera notamment sur la réalisation d'un vaste centre commercial et de loisirs baptisé "Mall of Europe", doté de 81.000 m2 de commerces (200) et de restaurants (30) d'un cinéma de 21 salles et 4.000 sièges exploité par Kinépolis, de 15.000 m2 d'activités Indoor dont un parc d'attraction sur le thème de Spirou et d'une Cité des enfants axée sur leur éveil aux sciences. Au-delà des 3.700 places de parkings, il y aura également des activités culturelles et de loisirs en extérieur, dont une promenade d'art, et un parc de découvertes baptisé Euroville. Celui-ci pourrait intégrer les acquis de Mini-Europe, mais dans une approche du 21ème siècle et un projet conçu par le consortium en collaboration avec la Compagnie des Alpes, spécialisée dans la gestion des domaines skiables, mais aussi, depuis 2001 dans les parcs d'attraction. La possibilité d'une collaboration avec les gestionnaires actuels de Mini-Europe n'est pas exclue, mais le projet doit encore mûrir, a dit en substance Christophe Cuvillier, président du directoire d'Unibail-Rodamco, interrogé vendredi. (Belga)

Nos partenaires