Plan stationnement à Bruxelles - Les bourgmestres des 19 communes demandent un report de la mise en oeuvre effective

20/11/13 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) La Conférence des bourgmestres des 19 communes de la capitale a adressé mercredi un courrier à la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels, lui demandant de reporter l'application effective du plan régional de stationnement actuellement prévu pour le 1er janvier prochain.

Plan stationnement à Bruxelles - Les bourgmestres des 19 communes demandent un report de la mise en oeuvre effective

Pour les bourgmestres de la Conférence, actuellement présidée par Charles Picqué, une application en l'état du plan régional serait dommageable aux habitants et mettrait à mal, d'emblée, sa mise en oeuvre. Le bourgmestre de Saint-Gilles et ex-ministre-président de la Région bruxelloise, à l'initiative de ce courrier, a précisé mercredi qu'il soutenait, tout comme les autres bourgmestres, la volonté régionale d'harmoniser la politique de stationnement dans la capitale, par souci de cohérence et de lisibilité. "Cependant, a-t-il dit, pour que l'application de ce plan soit un succès, il est impératif de donner aux communes et à la population des informations claires. Ce ne peut être le cas que si toutes les questions pratiques sont résolues. Force est de constater que ce n'est actuellement pas le cas". Le président de la conférence des bourgmestres a ajouté, à titre d'exemple, qu'en l'état actuel du dossier, le découpage en secteurs du territoire régional n'était pas encore réalisé et qu'il paraissait par conséquent difficile d'informer les habitants pour leur expliquer où ils peuvent se garer, d'autant plus que chaque riverain devra communiquer les zones autour de son domicile dans lesquelles il souhaite stationner. Autre exemple mis en exergue par Charles Picqué: l'administration régionale n'a pas encore fusionné les bases de données des communes. La Conférence des bourgmestres a par ailleurs jugé que la campagne de communication que la ministre propose de leur présenter lors d'uen rencontre le 28 novembre "est précipitée" car "il faut d'abord résoudre les nombreuses questions pratiques en souffrance". (Belga)

Nos partenaires