Plan stationnement à Bruxelles - De nombreuses demandes de cartes de riverains sans réponse, à la veille des contrôles

12/07/13 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Le Vif

(Belga) De très nombreuses demandes de cartes de riverains d'habitants de la Ville de Bruxelles demeuraient sans réponse, vendredi, à trois jours du démarrage des premiers contrôles du respect des règles du nouveau plan stationnement de majorité PS-MR, a-t-on appris à plusieurs sources. Dans l'opposition, le chef de file des FDF Fabian Maingain a demandé à la majorité de reporter une nouvelle fois les contrôles.

Le plan est entré en vigueur le 15 juin dernier. Il repose en gros sur l'instauration de différentes zones de stationnement en fonction de la dominante du lieu (résidentiel, mixte logement entreprises, commercial) assorties de modalités spécifiques: horodateurs, cartes riverains électroniques, disque, ...). La mise en oeuvre du plan était accompagnée d'une période "sans contrôle" pour la zone de Laeken, densément peuplée. Cette période arrive à échéance lundi. Au-delà du fait que certains riverains n'ont pas reçu d'information détaillée sur le plan, il apparaît que les services de la Ville sont débordés par la demande de cartes électroniques de riverains, que ce soit dans les locaux de l'ancien hôtel communal, où la file d'attente s'étendait parfois jusqu'à l'extérieur du bâtiment, ou via internet. Interrogé, vendredi, le service de traitement des demandes a concédé que l'on en était, vendredi matin, à traiter les demandes datées du 28 juin dernier. Pour les inscriptions via Irisbox, le demandeur ne reçoit pas d'accusé de réception, via par exemple son adresse e-mail privée, si bien qu'il devrait être bien en mal de prouver sa bonne foi en cas de P-V. Dans l'opposition au conseil communal de la Ville, le chef de file des FDF, Fabian Maingain, a vivement déploré cette situation, soulignant que la période des vacances et la réduction des effectifs n'améliorent pas la situation. Pour lui, "il faut impérativement prolonger la période sans contrôles afin de permettre aux services communaux de régulariser la situation des habitants, même si pour cela la Ville doit renoncer encore pour un temps à sa précieuse manne financière". (Belga)

Nos partenaires