Plan Marshall 2022 - Rudy Demotte défend un tronc commun jusque 15 ans dans l'enseignement

27/02/14 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

(Belga) Le chef des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte a défendu jeudi, dans L'Avenir, l'instauration d'un tronc commun jusqu'à 15 ans dans l'enseignement secondaire ainsi que des pistes d'alliance "Triple E" entre Emploi, Éducation et Économie.

Plan Marshall 2022 - Rudy Demotte défend un tronc commun jusque 15 ans dans l'enseignement

"Ce que propose Ecolo, un tronc commun jusqu'à 14 ans, ça existe déjà. Le but d'un tronc commun plus long serait de donner un sens pluridisciplinaire et polytechnique à tous les élèves. Et que les études techniques ne soient plus des études de relégation", explique M. Demotte (PS). Il plaide aussi pour une révision de la législation actuelle, qui prévoit qu'un élève qui double deux fois soit automatiquement envoyé dans le technique ou le professionnel. "Ça me heurte", commente Rudy Demotte. Le double ministre-président défend en outre l'engagement de personnel supplémentaire pour les écoles qui feraient chuter leur taux de redoublement, ainsi qu'une harmonisation des manuels scolaires, sans toutefois toucher à l'autonomie des enseignants. Pour mieux lier l'enseignement au monde de l'entreprise, il plaide notamment pour inscrire la formation professionnelle dans la Constitution afin d'en faire un droit. Cette alliance "Triple E" s'inscrit selon M. Demotte dans le Plan Marshall 2022. Elle recouvre aussi à plusieurs égards le "Pacte pour la Wallonie" défendu vendredi dernier par le ministre de l'Économie Jean-Claude Marcourt (PS), bien que les deux hommes se défendent d'être rivaux pour le poste de 1er Wallon après les élections. Il n'y a rien de neuf dans cette alliance Triple E, "qui reprend les acquis du Plan Marshall 2022", a estimé M. Marcourt sur Matin Première (RTBF). "C'est très important de faire ce lien, comme Rudy Demotte le dit, entre entreprise et école". (Belga)

Nos partenaires