Plan de transport SNCB - Trois associations d'usagers dénoncent des suppressions de premiers et derniers trains

08/05/14 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Le Vif

(Belga) Les associations de voyageurs francophone et néerlandophone navetteurs.be et TreinTramBus, ainsi que l'organisme de défense des consommateurs Test-Achats, expriment conjointement dans un communiqué jeudi leurs craintes relatives à des suppressions de premiers et derniers trains, à la suite de l'entrée en vigueur fin 2014 du nouveau plan de transport de la SNCB.

Si la SNCB a présenté dans les grandes lignes les nouveaux horaires qui entreront en vigueur dès le mois de décembre, elle "n'a par contre pas communiqué que beaucoup de premiers et derniers trains seront supprimés". "Il est difficile de chiffrer ces suppressions, car elles touchent toutes les régions", a précisé à Belga Gianni Tabbone, de l'ASBL navetteurs.be. "L'exemple le plus frappant" est la suppression qui risque de toucher les voyageurs empruntant le premier train IC 1704 au départ de Saint-Ghislain. Celui-ci démarre actuellement à 4h23 et "partira bientôt à 5h32, rendant ainsi impossible une arrivée avant 6h00 à Bruxelles". Une pétition sera d'ailleurs transmise à la SNCB au sujet de cette ligne. Les auteurs du communiqué craignent également la suppression à long terme de certains trains en heure de pointe aux points d'arrêt des zones rurales. Les associations, qui saluent parallèlement les renforcements sur certaines lignes, notamment Bruxelles-Liège, s'interrogent encore sur la nécessité de renforcer les liaisons vers l'aéroport de Bruxelles, par exemple au départ de Mons, a souligné Gianni Tabbone. Elles critiquent enfin l'importance de la redevance facturée par Infrabel au transporteur et réclament plus de transparence dans la communication aux usagers. (Belga)

Nos partenaires