Plan de pluriannuel SNCB - B. De Lille, plutôt satisfait, mais le gouvernement bruxellois restera vigilant, dit-il

19/07/13 à 20:38 - Mise à jour à 20:38

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat bruxellois chargé de la mobilité, Bruno De Lille s'est dit "plutôt satisfait", vendredi soir, de la version du plan pluriannuel de la SNCB adoptée par le gouvernement fédéral, notamment parce que le RER se mettra en place progressivement, sans attendre 2025. Le gouvernement bruxellois restera toutefois vigilant en ce qui concerne la manière dont la SNCB s'attaquera à la saturation de la Jonction Nord-Midi, a-t-il dit en substance.

Au total, quelque 26 milliards d'euros seront affectés tant à la sécurité des trains qu'à leur ponctualité et à l'augmentation de la capacité ferroviaire. En ce qui concerne la Région-capitale, Bruno De Lille s'est dit plutôt content de la hauteur du montant (460 millions d'euros) qui sera réservé à l'amélioration des lignes qui traversent la capitale ainsi qu'à l'effort engagé pour aménager les gares dans la perspective de la mise en oeuvre du RER. Autre motif de satisfaction du secrétaire d'Etat Groen: la perspective du lancement de premiers services en mode RER dans les toutes prochaines années, et l'inauguration des lignes RER 161 et 124 respectivement en 2021 et 2023 plutôt qu'en 2025. Bruno De Lille a néanmoins souligné que les ministres bruxellois resteraient vigilants en ce qui concerne la manière dont la SNCB s'attaquera à l'épineux problème de la saturation de la Jonction Nord-Midi. Il a rappelé à cet égard que le gouvernement bruxellois soutenait le piste d'aménagements au départ des lignes 26 et 28 pour éviter le percement d'une nouvelle infrastructure lourde pour augmenter la capacité de la Jonction. (Belga)

Nos partenaires