Plainte du CAWaB contre la SRWT: les parties se dirigent peu à peu vers un accord

16/10/12 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Le Vif

(Belga) Le procès intenté par le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB) contre la Société régionale wallonne du Transport (SRWT) a été reporté en décembre par le tribunal civil de Namur. Les parties réfléchissent à un accord. Le CAWaB, qui a porté plainte pour violation de la législation anti-discrimination, souhaite que les bus TEC soient accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR) en toutes circonstances.

"Les négociations sont constructives. Les parties réfléchissent à un accord", a indiqué l'associé de Me Brusselmans, avocat du CAWaB. En septembre dernier, la présidente du tribunal s'était rendue au dépôt TEC de Bauce (Namur) afin de voir comment fonctionnait le dispositif des bus pour PMR, en présence des avocats, des plaignants, des directeurs de la SRWT et des sociétés locales TEC. Selon les constats de Manuella Cadelli, le problème est technique et budgétaire. "70% des autobus wallons sont équipés de lames qui permettent la montée dans le bus. Mais pour des raisons de sécurité, les chauffeurs ont reçu l'instruction de ne pas quitter le poste de pilotage pour actionner ces lames qui sont manuelles sur 50% des bus", avait plaidé Me Brusselmans en juin dernier. "Les 36.000 arrêts wallons seront progressivement aménagés pour les PMR, mais cela coûte 15.000 euros par arrêt", avait de son côté indiqué la SRWT. L'affaire reviendra devant le tribunal civil le 18 décembre. (MUA)

Nos partenaires