Plaidoyer de l'ambassade de RDC pour des sanctions contre Kigali et Kampala

19/12/12 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Le Vif

(Belga) L'ambassade de la République démocratique du Congo (RDC) a appelé mercredi la Belgique à prendre des sanctions contre le Rwanda et l'Ouganda, soupçonnés de soutenir une énième rébellion congolaise - notamment en suspendant l'aide au développement octroyée à Kigali et à Kampala -, et à revoir les recommandations de la commission Rwanda, qui interdisent l'envoi de troupes belges en Afrique centrale.

Relayant l'appel à l'aide émanant du gouvernement de Kinshasa et du président Joseph Kabila face à l'action des mutins du Mouvement du 23 mars (M23), qui occupent depuis avril une partie de la province du Nord-Kivu (est de la RDC), l'ambassade a, dans une brochure publiée mercredi, appelé "la communauté internationale, à travers la Belgique", à s'impliquer dans la crise en RDC par des "actes concrets". Dans ce document, l'ambassade suggère ainsi à la communauté internationale de "prendre des sanctions contre le Rwanda et l'Ouganda qui se trouvent être les États perturbateurs de la paix dans la sous-région (des Grands Lacs) en s'adonnant au soutien récurrent des différentes rébellions et forces négatives sévissant à l'est du Congo". La diplomatie congolaise appelle également à une collaboration accrue dans la réforme des services de sécurité et de l'armée congolaise. Mais l'ambassade suggère aussi un réexamen par le parlement belge des conclusions de la commission Rwanda recommandant de ne plus envoyer de troupes dans les anciennes colonies pour des opérations de maintien de la paix sous l'égide de l'ONU. (JAV)

Nos partenaires