Plaidoirie des parties civiles dans une affaire de maltraitance d'enfants à Ciney

20/02/13 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Le Vif

(Belga) Les avocats des parties civiles ont plaidé mercredi matin au tribunal correctionnel de Dinant dans le procès d'une ancienne accueillante et surveillante d'enfants, conventionnée par le service des Arsouilles de Ciney et agréée par l'ONE, accusée de plusieurs faits de coups et blessures sur de jeunes enfants, entre septembre 2006 et février 2008, à Ciney.

Les avocats de trois des huit enfants se sont exprimés ainsi que les parents d'une quatrième victime qui n'étaient pas représentés par un avocat. Selon eux, la culpabilité de l'ancienne accueillante d'enfants ne fait aucun doute: la prévenue a violemment secoué les différents bébés. Ils se sont notamment basés sur les rapports des médecins qui ont indiqué que les lésions physiques ou cérébrales subies par les enfants étaient les conséquences immédiates d'un traumatisme. Or, les bébés ont toujours été en bonne forme en arrivant chez l'ancienne gardienne. Deux avocats ont également souligné que deux enfants ont subi des tortures de la part de la prévenue et que ces faits relèvent de la cour d'assises. La prévenue est accusée d'avoir commis des maltraitances sur huit enfants nés entre 2005 et 2007 sur une période de 18 mois. L'un est décédé tandis que deux autres ont gardé de lourdes séquelles. Les autres enfants ont, eux, été victimes de fractures, bleus ou pétéchies au visage, conséquence d'une suffocation. Le réquisitoire du parquet de Dinant et la plaidoirie de la défense ont été reportés au 6 mars. (MUA)

Nos partenaires