Pistorius - Vive contre-offensive du procureur, qui estime que l'athlète serait lourdement condamné

22/02/13 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif

(Belga) Le procureur Gerrie Nel est passé à la contre-offensive vendredi, au quatrième jour de l'audience chargée d'examiner la demande de remise en liberté sous caution d'Oscar Pistorius, estimant notamment que l'athlète serait lourdement condamné pour le meurtre de sa petite amie.

Pistorius - Vive contre-offensive du procureur, qui estime que l'athlète serait lourdement condamné

"Il ne l'a pas dit, mais il doit savoir qu'il devrait être condamné. Il doit réaliser qu'une longue peine de prison est presque garantie", a-t-il déclaré dans son réquisitoire devant le tribunal d'instance de Pretoria. Le procureur a regretté vendredi que l'accusé n'ait pas pris la mesure de son crime. "Quel genre de vie mènerait une personne qui doit utiliser des prothèses, s'il doit fuir?", a interrogé le juge Desmond Nair, le risque d'une fuite à l'étranger du champion double amputé ayant été soulevé par le ministère public. Gerrie Nel a estimé que Pistorius ne devait être traité différemment parce qu'il porte des prothèses. Dans une récente interview, Oscar Pistorius disait être à l'étranger huit mois par an, dont quatre mois en Italie. L'athlète dit avoir pris son amie Reeva Steenkamp - qu'il a tuée de quatre balles de 9 mm - pour un voleur caché dans les toilettes, aux premières heures de la Saint-Valentin. La décision du juge Desmond Nair est attendue avant la fin de la journée. Mais il pourrait aussi se donner le week-end pour réfléchir, ont suggéré des médias locaux. (CHN)

Nos partenaires