Pistorius - Reprise de l'audience pour décider d'une éventuelle remise en liberté de l'athlète

22/02/13 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Le Vif

(Belga) L'audience chargée d'examiner la demande de remise en liberté sous caution du champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, a repris vendredi matin au tribunal d'instance de Pretoria.

Pistorius - Reprise de l'audience pour décider d'une éventuelle remise en liberté de l'athlète

L'audience, qui a démarré peu après 10h00 (09h00 HB), est d'abord consacrée à la fin du réquisitoire du procureur Gerrie Nel. Le procureur a regretté vendredi que l'accusé n'ait pas pris la mesure de son crime. "Je n'ai vu nulle part (...) je n'ai pas entendu: 'J'admets que j'ai causé une mort illégalement'", a-t-il lancé, estimant que les pleurs de Pistorius depuis mardi au tribunal relevaient plus de l'apitoiement sur lui-même que du remords. A propos de la demande de libération sous caution, Gerrie Nel a été particulièrement sarcastique. "Ce que nous lisons, c'est: 'Donne moi mon passeport. Laissez-moi sortir, poursuivre ma carrière.' C'est 'business as usual'." L'athlète dit avoir pris son amie Reeva Steenkamp - qu'il a abattue de quatre balles de 9 mm - pour un voleur caché dans les toilettes. La décision du juge Desmond Nair est attendue avant la fin de la journée. Mais il pourrait aussi se donner le week-end pour réfléchir, ont suggéré des médias locaux. Jeudi matin, la police a admis que l'enquêteur principal Hilton Botha était lui-même sous le coup de poursuites pour tentatives de meurtre. Il a été dessaisi de l'enquête après avoir reconnu que son travail avait été mal ficelé et que la version des faits d'Oscar Pistorius était crédible. (CHN)

Nos partenaires