Piratage de Dexia: le parquet fédéral pourrait poursuivre également une banque lettone

28/04/14 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet fédéral veut poursuivre plusieurs hackers russes et ukrainiens qui s'étaient introduits dans le système informatique interne de Dexia lors de la crise bancaire, peut-on lire lundi dans De Standaard et Het Nieuwsblad. Le parquet envisage également de poursuivre une banque lettone.

Piratage de Dexia: le parquet fédéral pourrait poursuivre également une banque lettone

Une organisation criminelle russe a profité de la crise bancaire mondiale de février 2008 pour s'introduire dans le système informatique de Dexia et s'emparer de données concernant des transactions financières et commerciales ainsi que des informations sur les cartes bancaires de clients de la banque. La bande composée de ressortissants russes aurait ensuite vendu l'accès au réseau de Dexia à des hackers ukrainiens. Ceux-ci auraient notamment dérobé d'importantes sommes sur le compte d'un client professionnel de la banque en février 2009. La bande ukrainienne les aurait ensuite virées dans une banque de Riga, en Lettonie. Dexia a été informée de la transaction frauduleuse, qui a permis de dévoiler l'affaire. Le parquet est parvenu au terme de plusieurs mois d'enquête à identifier les personnes qui ont fait irruption dans le système de la banque. "L'enquête est bouclée et nous préparons actuellement le réquisitoire final", a indiqué la porte-parole du parquet, Lieve Pellens. "Plusieurs suspects ukrainiens et au moins deux Russes seront cités à comparaître devant la chambre du conseil, qui pourrait les renvoyer devant le tribunal correctionnel. Nous examinons également la possibilité de poursuivre la banque lettone." Le parquet estime qu'il y a peu de chances de voir les hackers se manifester avant le procès. "Mais s'ils sont jugés par défaut, ils pourront être arrêtés lors de contrôles d'identité au passage de frontières", a expliqué la porte-parole. (Belga)

Nos partenaires