Pierre Piccinin sera entendu par le parquet fédéral

09/09/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) L'enseignant belge de 40 ans Pierre Piccinin sera prochainement entendu par le parquet fédéral dans le cadre du dossier ouvert à la suite de son enlèvement en Syrie, a confirmé le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'agence Belga.

Pierre Piccinin sera entendu par le parquet fédéral

Un agent des Affaires étrangères a été en contact permanent avec la famille de M. Piccinin, précise M. Reynders. "Nous avons organisé des réunions avec les différents services concernés (Défense, Sureté de l'Etat, ...) et mis nos moyens logistiques à disposition. Nous avons également mis la famille du détenu en relation avec les autorités italiennes, tout en précisant à ces dernières que conformément à nos principes, nous ne participerions pas à des négociations en vue du paiement d'une rançon." Le chef de la diplomatie belge tient à ce que l'ancien otage puisse désormais se reposer, avant d'être entendu par le parquet fédéral. Celui-ci avait repris l'enquête ouverte par le parquet de Dinant à la suite de la plainte déposée par les parents de M. Piccinin. L'ancien otage a indiqué à plusieurs médias, dans la foulée de son retour en Belgique, qu'il avait des révélations à faire sur l'usage d'armes chimiques en Syrie. "C'est un devoir moral de le dire. Ce n'est pas le gouvernement de Bachar al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise", a ainsi déclaré l'enseignant. "Il faut prendre ces déclarations avec beaucoup de précaution pour l'instant, que des professionnels puissent analyser en détail les informations, puis attendre une éventuelle initiative du parquet fédéral", réagit M. Reynders, qui rappelle que les voyages en Syrie sont fortement déconseillés. (Belga)

Nos partenaires