Pierre François: "Il y a bien eu une offre de transaction du parquet"

27/04/14 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien directeur général du Standard de Liège Pierre François a reçu et accepté une proposition de transaction du parquet dans le cadre du dossier de faux et d'usage de faux qui est fixé ce lundi devant la chambre du conseil de Liège, a indiqué dimanche Pierre François, confirmant ainsi une information de M Belgique.

Pierre François: "Il y a bien eu une offre de transaction du parquet"

Pierre François a toujours nié tout enrichissement personnel dans le cadre dans ce dossier de faux et d'usage de faux dans lequel il avait été inculpé en 2011. Lundi, une trentaine d'inculpés se retrouveront devant la chambre du conseil de Liège qui sera amenée à décider ou non de leur renvoi devant le tribunal correctionnel de Liège. Cette même chambre du conseil devrait acter l'extinction de l'action publique en ce qui concerne l'ancien directeur du Standard. "Je ne souhaite pas moi-même communiquer par respect pour la chambre du conseil qui doit connaître de ce dossier demain/lundi. Je confirme néanmoins qu'il y a bien eu une offre de transaction du parquet et que je l'ai acceptée", a indiqué Pierre François à l'agence Belga. Sur son site internet M Belgique revient sur le fond de ce dossier où des joueurs comme Ivica Dragutinovic, Miljenko Mumlek et Sambegou Bangoura "auraient bénéficié d'une partie de ces fonds occultes dirigés notamment vers des comptes en Suisse. Un businessman serbe, un restaurateur liégeois et un agent de joueur français leur auraient remis du cash en guise de complément de salaire occulte. Ces montages auraient permis au Standard d'éluder les cotisations fiscales et sociales normalement dues sur les compléments de salaire occultes", peut-on lire sur le site d'information. Dans ce dossier, Pierre François est le seul à avoir fait usage de la loi du 14 avril 2011 qui permet à une personne poursuivie pénalement de réaliser une transaction financière avec le parquet. (Belga)

Nos partenaires