Philippines: libération d'un Australien retenu en otage par des islamistes

23/03/13 à 00:05 - Mise à jour à 00:05

Source: Le Vif

(Belga) Des membres du groupe islamiste Abou Sayyaf ont libéré aux Philippines un ressortissant australien, Warren Rodwell, qu'ils avaient pris en otage il y plus de 15 mois à son domicile dans le sud du pays, ont annoncé des sources militaires samedi.

Philippines: libération d'un Australien retenu en otage par des islamistes

"Warren Rodwell a été libéré dans la ville de Pagadian. L'information a été confirmée et il est actuellement entre les mains de la police dans cette ville", a indiqué le responsable militaire de la région, le lieutenant général Rainier Cruz. Pagadian se trouve à environ 100 kilomètres à l'est d'Ipril, la ville du sud des Philippines où l'ex-otage, un enseignant, vivait avec son épouse Filipina avant d'être enlevé le 5 décembre 2011. Une photo et une brève vidéo d'un journaliste qui a assisté à la libération samedi matin ont montré Warren Rodwell, âgé d'une cinquantaine d'années, souriant mais éprouvé, assis entre deux policiers dans un commissariat. Les ravisseurs, membres du groupe islamiste Abou Sayyaf, avaient diffusé au moins quatre enregistrements vidéo de l'Australien pour preuve qu'il était bien leur otage. Dans l'une de ces vidéos, Rodwell indiquait que ses ravisseurs exigeaient une rançon de 2 millions de dollars. Le groupe Abou Sayyaf est l'un des nombreux groupes islamistes armés qui opèrent dans le sud des Philippines. Il a été été accusé des pires attaques terroristes dans l'histoire du pays et a été responsable de nombreux enlèvements d'étrangers, de chrétiens et d'hommes d'affaires locaux pour exiger des rançons. Ce groupe a été crée dans cette région au début des années 1990 soutenu par des financements du réseau d'Al-Qaïda d'Oussama ben Laden. Il avait au début été dirigé par un militant philippin qui s'était battu en Afghanistan contre l'occupant soviétique dans les années 1980. (NBA)

Nos partenaires