Peu de demandes de convocations électorales en français dans les communes à facilités

03/12/12 à 12:36 - Mise à jour à 12:36

Source: Le Vif

(Belga) Peu d'électeurs des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise ont demandé une convocation électorale en français pour les élections communales du 14 octobre. Les pourcentages oscillent entre 1,8% à Rhode-Saint-Genèse et 8% à Drogenbos, ressort-il de chiffres que le député flamand Mark Demesmaeker (N-VA) a demandés au ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA).

Pour Mark Demesmaeker, les chiffres montrent que l'application des règles en matière de facilités est surtout un problème pour certains responsables politiques francophones, et pas tellement pour les habitants. Le ministre Bourgeois avait décidé de faire envoyer par le gouverneur du Brabant flamand les convocations en néerlandais dans les six communes concernées, bien avant que ces dernières n'aient eu le temps de le faire. A Rhode-Saint-Genèse, où on avait protesté le plus vigoureusement contre l'initiative du ministre, 1,4% des électeurs ont demandé un exemplaire en français de leur convocation. A Linkebeek, ils étaient 2,2%, 2,8% à Crainhem, 3,7% à Wezembeek-Oppem, 6,2% à Wemmel et 8% à Drogenbos. "Espérons que les responsables politiques francophones concernés prennent enfin ces chiffres en compte. Les habitants n'ont visiblement pas de problèmes avec la façon dont ça se passe. Ce n'est pas aux politiques d'en faire un problème", conclut Mark Demesmaeker. A la suite des élections de 2006, les bourgmestres francophones de trois communes à facilités de la périphérie bruxelloise (Linkebeek, Crainhem, Wezembeek-Oppem) n'avaient pas été nommés par le gouvernement flamand parce qu'ils avaient envoyé des convocations électorales en français aux électeurs francophones. La querelle sur la non-nomination des bourgmestres a abouti l'an dernier à un consensus entre huit partis dans l'accord institutionnel sur la sixième réforme de l'État, rejeté notamment par la N-VA. (PVO)

Nos partenaires