Personnes handicapées à Bruxelles - Les députés francophones adoptent le décret visant l'inclusion dans la société

17/01/14 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement de la Commission Communautaire française a adopté vendredi le décret relatif à l'inclusion de la personne handicapée dans la société, à l'unanimité moins une abstention. Le texte est le fruit d'un long travail de recherche d'une formule consensuelle, au-delà du clivage majorité opposition.

Personnes handicapées à Bruxelles - Les députés francophones adoptent le décret visant l'inclusion dans la société

Ce texte déposé par la ministre Ecolo Evelyne Huytebroeck réorganise le secteur des personnes handicapées à Bruxelles, des centres d'hébergement aux services d'accompagnement en passant par les entreprises de travail adapté ou encore les services de sport et de loisir. Ce décret vise aussi une autre approche du handicap, inscrite entre autre dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, adoptée en 2006 et ratifiée par la Belgique en 2009. Il permet de subventionner de nouveaux services destinés à accompagner des personnes handicapées dans l'accès à des activités de volontariat ou de loisir, à du logement ou encore à la formation professionnelle, aux côtés de personnes valides. Fruit d'une large concertation, le texte accorde en outre une attention particulière aux besoins des personnes handicapées en situation de grande dépendance. La ministre a tenu à rappeler que l'inclusion avait pour ambition de permettre autant que possible aux personnes handicapées d'avoir accès à toutes les sphères de la vie sociale, et de pouvoir choisir librement entre, d'un côté, des services spécialisés en matière de handicap, et de l'autre, des services qui s'adressent à toute la population. Pour elle, "ce n'est pas uniquement à la personne en situation de handicap de s'adapter à la société. Il faut faire en sorte que la société s'adapte elle aussi". Dans l'opposition, regrettant le délai d'élaboration et d'adoption du texte, le MR et les FDF ont émis un bémol: les moyens financiers n'ont pas suivi pour le concrétiser dès 2014 sur le terrain. C'est ce qui a justifié l'abstention de la députée Carline Persoons, qui a toutefois pleinement souscrit, comme tous les autres, aux avancées du décret. (Belga)

Nos partenaires