Perpétuité requise contre deux hauts dirigeants khmers rouges

21/10/13 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Le Vif

(Belga) Les procureurs du tribunal international de Phnom Penh ont requis lundi la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité contre les deux plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie.

Perpétuité requise contre deux hauts dirigeants khmers rouges

L'idéologue du régime Nuon Chea, 87 ans, et le chef de l'Etat du "Kampuchéa démocratique" Khieu Samphan, 82 ans, sont poursuivis pour leur responsabilité dans une machine totalitaire qui a fait, entre 1975 et 1979, quelque deux millions de morts, d'épuisement, de faim, sous la torture ou dans des exécutions sommaires. L'accusation demande "de punir les accusés Nuon Chea et Khieu Samphan de l'emprisonnement à vie, qui est la seule peine qu'ils méritent", a déclaré la co-procureur Chea Leang. "Aujourd'hui, au nom du peuple cambodgien et de la communauté internationale, nous demandons justice, justice pour les victimes qui ont péri et justice pour les victimes qui ont survécu à un régime cruel et malveillant sous la direction de ces deux accusés et d'autres dirigeants", a-t-elle ajouté. Dans le but d'obtenir au moins un verdict avant la mort des accusés octogénaires, la procédure pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et génocide a été découpée. Ce premier "mini-procès" se concentre sur les "crimes contre l'humanité" qu'ont constitué les déplacements forcés de population lors de l'évacuation des villes. Malgré le découpage de la procédure, le tribunal, très critiqué pour ses lenteurs, a perdu deux des quatre accusés jugés au départ lors de ce procès commencé en 2011. (Belga)

Nos partenaires