Pensions statutaires - Les villes et communes enfoncent le clou et appellent le fédéral à l'aide

19/06/13 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Le Vif

(Belga) L'Union des villes et communes de Wallonie (UVCW) a répété mercredi qu'à financement inchangé, les autorités locales seront à terme écrasées par le coût des pensions de leurs agents, un mois après un premier cri d'alarme poussé lors de son assemblée générale.

Pensions statutaires - Les villes et communes enfoncent le clou et appellent le fédéral à l'aide

L'UCVW et ses associations soeurs de Flandre et de Bruxelles plaident pour une pension mixte, qui tiendrait compte de la carrière de contractuel des agents statutaires. La pension finalement payée serait donc moindre qu'actuellement, de même que la part payée par l'autorité locale. A politique inchangée, le surcoût pour les autorités locales belges représenterait, pour la période 2011-2016, 2,25 milliards d'euros, dont 581 millions pour les seules autorités locales wallonnes. Les villes et communes demandent également de pouvoir bénéficier d'une partie du Fonds de vieillissement, doté de 19 milliards d'euros, afin de payer ce surcoût. "Nous ne demandons pas à tout prix d'instaurer un système de pension mixte, mais nous voulons alors que le système de pension statutaire soit refinancé", soulignent Jacques Gobert, président de l'UVCW, et Claude Emonts, vice-président. A défaut d'une solution, "nous n'aurons pas d'autre alternative que de remettre en cause certains services", prévient Jacques Gobert. Les associations de pouvoirs locaux ont écrit aux différents ministres du gouvernement fédéral et attendent un contact avec le ministre des Pensions, Alexander De Croo, ont précisé les responsables de l'UVCW. (Belga)

Nos partenaires