Pédopornographie: une "alliance mondiale" pleine de "bonne volonté"

05/12/12 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Le Vif

(Belga) L'Union européenne, les Etats-Unis et vingt autre pays ont constitué mercredi à Bruxelles une "alliance mondiale" pleine de bonne volonté mais sans aucun moyen de coercition pour lutter contre la diffusion d'images de pédopornographie sur l'internet. La reine Paola était présente au lancement de cette alliance mondiale.

Pédopornographie: une "alliance mondiale" pleine de "bonne volonté"

"Les abus sexuels contre les enfants commis en ligne sont des crimes horribles et ce sont des crimes cachés dans les recoins les plus sombres de l'internet", a souligné la commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström au cours d'un point de presse avec le ministre américain de la Justice, Eric Holder. "Plus d'un million d'images d'enfants victimes d'abus sexuels et d'exploitation sexuelle circulent actuellement sur l'internet. L'industrie de pornographie enfantine sur internet génère environ 50.000 nouvelles images chaque année, pour une valeur estimée à 250 millions de dollars à travers le monde, a rappelé Mme Malmström citant les statistiques de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime. "Mais les criminels font tout pour rendre leurs réseaux invisibles et aucun pays ne peut les combattre seuls", a-t-elle insisté, saluant la décision de 48 pays de constituer une alliance mondiale pour lutter contre ce fléau. L'initiative vise à sensibiliser les autorités du monde entier afin de mieux identifier les victimes de ces actes pour les aider et de poursuivre leurs auteurs, a-t-elle expliqué. L'UE s'est dotée d'un appareil législatif très sévère pour lutter contre la pédopornographie, mais souvent les serveurs sont localisés à l'étranger et, dès lors, hors d'atteinte pour la police et la justice. Plus de 9.500 sites et pages web à caractère pédopornographique ont ainsi été détectés en 2011 en Russie, selon l'ONG russe Ligue de l'Internet sans danger. Or la Russie ne fait pas partie de l'alliance. "Nous avons invité la Russie a rejoindre l'alliance, mais elle n'était pas prête à le faire", a reconnu Mme Malsmtröm. L'alliance regroupe les 27 Etats membres de l'UE, les Etats-Unis et vingt autres pays: Albanie, Australie, Cambodge, Corée du Sud, Croatie, Géorgie, Ghana, Japon, Moldavie, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Nigeria, Norvège, Philippines, Serbie, Suisse, Thaïlande, Turquie, Ukraine et Vietnam. (BENOIT DOPPAGNE)

Nos partenaires