Pédophilie: le Vatican défend les cardinaux des "préjugés négatifs"

13/03/13 à 19:05 - Mise à jour à 19:05

Source: Le Vif

(Belga) Le Vatican a défendu mercredi certains cardinaux réunis en conclave pour élire le nouveau pape contre les "préjugés négatifs" d'un groupe de défense des victimes de prêtres pédophiles, qui les a mis en cause.

Pédophilie: le Vatican défend les cardinaux des "préjugés négatifs"

"Personne n'est surpris par le fait qu'ils aient tenté de profiter de ces journées" où le monde entier a les yeux rivés sur le Vatican dans l'attente d'un nouveau pape "pour répéter leurs accusations et avoir un écho majeur", a déclaré devant la presse le porte-parole du Vatican, père Federico Lombardi. Père Lombardi visait l'association américaine SNAP (Survivors Network of those Abused by Priests), qui regroupe d'anciennes victimes de prêtres et qui a établi une liste appelée "les douze salopards", comprenant des +papabili+ en vue comme le Canadien Marc Ouellet ou l'Italien Angelo Scola. SNAP enjoint le conclave de ne pas les élire, estimant qu'ils ont été trop passifs dans la lutte contre les abus sexuels des prêtres. "Nous sommes convaincus qu'il y a d'excellentes raisons pour que ces cardinaux soient respectés et ils ont tous les droits de participer au conclave. Je pense que les opinions (de SNAP) sont fortement influencées par des préjugés négatifs. Le cardinal Mahony et les autres cardinaux accusés par SNAP ont donné leurs réponses, leurs explications", a ajouté père Lombardi. La principale cible des attaques de SNAP est le cardinal américain Mahony, l'ex-archevêque de Los Angeles, soupçonné d'avoir couvert pendant des années des abus sexuels de prêtres, mais qui participe au conclave pour élire le nouveau pape. SNAP considère qu'il n'aurait même pas dû venir au Vatican pour le conclave et ne l'a même pas inséré sur la liste des "douze salopards". (DGO)

Nos partenaires