Pédophilie: le Vatican accuse l'ONU de "déformer" les faits

05/02/14 à 20:08 - Mise à jour à 20:08

Source: Le Vif

(Belga) Le Vatican a accusé mercredi l'ONU de "déformer" les faits dans un rapport "préparé à l'avance" et publié à Genève, très critique à l'égard de l'Eglise sur son comportement face aux abus pédophiles.

Pédophilie: le Vatican accuse l'ONU de "déformer" les faits

"On dirait quasiment que le rapport (du Comité du droit de l'enfant à l'ONU) était préparé à l'avance, avant la rencontre avec la délégation du Saint-Siège", s'insurge Mgr Silvano Tomasi, observateur près de l'ONU à Genève, dans une interview à Radio Vatican. "Le document (de l'ONU) ne semble pas à jour", ajoute le prélat, avant de détailler les mesures prises par l'Eglise catholique contre ces abus. "C'est une question de faits, d'évidence, qui ne peuvent pas être déformés! ", ajoute-t-il. Le numéro deux du Vatican, le secrétaire d'Etat Pietro Parolin a affirmé que le Saint-Siège "se réserve de répondre (à l'ONU) après avoir pris connaissance et approfondi" le rapport. "Il y aura une réponse articulée de notre part, mais nous ne pouvons que répéter notre volonté de remplir les exigences de la commission et de la convention" des droits de l'enfant, à laquelle le Vatican a adhéré, a-t-il souligné depuis Venise. Mgr Parolin s'est toutefois déclaré "surpris" que les rapporteurs soient entrés dans des thèmes "qui interfèrent avec la doctrine catholique, surtout le thème de l'avortement". Dans son rapport, le Comité des Droits de l'enfant des Nations unies a sévèrement critiqué la politique du Vatican face aux innombrables cas d'abus sexuels sur des enfants commis principalement par des membres du clergé, exigeant que désormais tout religieux pédophile soit déféré devant la justice. (Belga)

Nos partenaires