Pays-Bas: le nouveau gouvernement de Mark Rutte a prêté serment sous le feu des critiques

05/11/12 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau gouvernement pro-européen des Pays-Bas, mené par le libéral Mark Rutte, a prêté serment lundi sous le feu de critiques liées aux mesures d'austérité prévues dans l'accord de gouvernement.

Les nouveaux ministres ont prêté serment à la reine Béatrix, en présence du Premier ministre Mark Rutte, avant de poser pour la traditionnelle photo de famille sur les marches du palais royal. Depuis l'annonce de l'accord gouvernemental le 29 octobre, la coalition était sous le feu de critiques, parfois très dures, des militants libéraux et de l'opposition à cause des mesures d'austérité prévues pour économiser 16 milliards d'euros d'ici à 2017. Cet accord, censé permettre à La Haye de ramener les finances publiques à l'équilibre (le déficit public était de 4,7% du PIB en 2011), prévoit notamment d'adapter les prix de l'assurance-santé en fonction du revenu de chacun. Les élections législatives de septembre étaient les cinquièmes en 10 ans après les démissions successives de gouvernements avant la fin de leur mandat. Des postes-clés du nouveau gouvernement ont été attribués aux travaillistes de Diederik Samsom, même si celui-ci n'en fait pas partie et continuera de siéger en tant que député à la chambre basse du parlement néerlandais. Le vice-Premier ministre sera Lodewijk Asscher, le ministre des Affaires étrangères Frans Timmermans et celui des Finances Jeroen Dijsselbloem. Le ministère de la Défense sera lui géré par une femme, libérale, Jeanine Hennis-Plasschaert. (JAV)

Nos partenaires