Pays-Bas: la police envoie 1.200 sms pour l'enquête sur l'assassinat d'un Belge

27/02/13 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Source: Le Vif

(Belga) La police néerlandaise a envoyé mercredi matin un sms a environ 1.200 personnes qui, le dimanche soir 20 janvier 2013, ont utilisé leur gsm au moment où le Belge Luc Brouwers a été abattu dans sa Mercedes à Rotterdam. Grâce à ces sms, la police espère que les personnes contactées pourront transmettre des informations utiles à l'enquête. Mardi, un habitant de Rotterdam, âgé de 21 ans, a été mis sous mandat d'arrêt pour son implication présumée dans l'assassinat du Belge, qui possédait une société de productions métalliques à Genk.

Grâce à ce procédé, les enquêteurs espèrent encore entrer en contact avec des témoins qui auraient vu quelque chose ou quelqu'un de suspect. Le suspect a été arrêté mardi vers 14h dans sa voiture sur l'autoroute en direction d'Amsterdam. Une fouille au domicile de ce dernier s'en est suivie et divers objets ont été saisis. Il comparaîtra vendredi devant un magistrat qui décidera de la poursuite du mandat d'arrêt. Malgré cette arrestation et de nouvelles informations utiles recueillies grâce à une émission de télévision aux Pays-Bas, les policiers veulent toujours entrer en contact avec des personnes qui se trouvaient aux alentours de la scène de crime le 20 janvier dernier. Une récompense de 10.000 euros pour un "indice en or", promise par la justice batave, est d'ailleurs toujours d'actualité. (DEL)

Nos partenaires