Pays-Bas: accord politique en faveur de la poursuite du programme JSF

28/10/12 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Le Vif

(Belga) Les deux partis qui négocient la formation d'un nouveau gouvernement de coalition aux Pays-Bas, les libéraux du VVD et les travaillistes du PvdA ont convenu de poursuivre la participation néerlandaise au programme d'avion de combat américain F-35 et fixé à 2015 la date d'une décision d'un nouveau chasseur, rapporte ce week-end la presse.

Les deux partis, qui disposent ensemble d'une majorité parlementaire après les élections législatives du 14 septembre dernier, ont aussi décidé d'épargner le ministère de la Défense de toute nouvelle économie, alors que des mesures d'austérité doivent permettre d'économiser quinze milliards d'euros d'ici à 2017, ont indiqué les négociateurs. Cette décision en faveur de la poursuite de la participation au programme "Joint Strike Fighter" (JSF) représente un virage à 180 degrés pour les travaillistes du PvdA, qui y étaient encore clairement opposés avant l'été. Et avant la publication, le 24 octobre, de deux rapports de la Cour des comptes néerlandaise et du bureau d'études SEO affirmant qu'un retrait du programme du F-35 présentait, pour l'économie des Pays-Bas, "plus d'inconvénients que d'avantages", en dépit des incertitudes qui l'entourent. Ce rapport avait été commandé par le gouvernement démissionnaire après un vote-surprise en juillet de la deuxième chambre (la chambre basse du parlement) en faveur d'un renoncement au JSF. La Haye a déjà investi 1,2 milliard d'euros dans ce programme mais n'a pas encore pris de décision sur le choix de l'appareil qui succédera à ses 68 F-16 vieillissants. (VIM)

Nos partenaires