Pascal Smet partisan d'une interdiction à l'échelle nationale des concours de mini-miss

19/09/13 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre flamand de la Jeunesse Pascal Smet s'oppose également aux concours de mini-miss, a-t-il déclaré jeudi. Il veut tenter d'amener des solutions en concertation avec toutes les communautés et le commissaire aux Droits de l'Enfant Bruno Vanobbergen.

Le Sénat français s'est prononcé mardi en faveur d'une interdiction des concours de mini-miss, dont les participantes sont âgées de moins de seize ans. Les organisateurs avaient alors laissé entendre qu'ils délocaliseraient leurs concours, notamment en Belgique. Jean-Marc Nollet, ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en charge de l'Enfance, a fait savoir jeudi qu'il envisageait une interdiction des concours de mini-miss. "Il faut pouvoir mettre un stop net, mais il faut trouver le chemin juridique", a-t-il exposé au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le ministre flamand Pascal Smet veut consulter les autres communautés: "une approche concertée est plus efficace, notamment avec le commissaire aux Droits de l'Enfant". "Il faut continuer à les considérer comme des enfants. Ils ont encore tout le temps de devenir des adultes", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires