Pas encore de décision sur la participation belge au sommet de la Francophonie

04/09/12 à 22:26 - Mise à jour à 22:26

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement fédéral n'a encore pris aucune décision sur le niveau de la participation belge au sommet de la Francophonie qui se déroulera le mois prochain à Kinshasa, a-t-on appris mardi soir de sources informées.

La question de la présence belge au 14e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), prévu du 12 au 14 octobre à Kinshasa, figurait à l'agenda du comité ministériel restreint. Mais à un bon mois de l'échéance, les principaux ministres n'ont pas tranché, en dépit du fait que le sommet de la Francophonie se rapproche à grand pas. En juillet, le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) avait assuré n'avoir pris aucune décision quant à sa participation à ce sommet - auquel le président socialiste français François Hollande a annoncé lundi dernier qu'il prendrait part, à la satisfaction du régime du chef de l'Etat congolais Joseph Kabila, tout en promettant de "tout dire" et de rencontrer l'opposition politique, les militants associatifs et la société civile. Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), en visite récemment en République démocratique du Congo (RDC), a répété à plusieurs reprises qu'il espérait une participation "au plus haut niveau possible", tout en se déclarant prêt à se rendre à Kinshasa lors de ce sommet - qui coïncide avec les élections communales au 14 octobre, auxquelles M. Di Rupo sera candidat dans sa ville de Mons. (GGD)

Nos partenaires