Pas de problème avec les faux radars fixes dans les jardins, selon Melchior Wathelet

03/11/12 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH), ne voit aucun problème au fait que certaines personnes privées placent des faux radars fixes dans leur jardin, à condition que ces panneaux ne soient pas contraires à d'éventuels règlements d'urbanisme. Ces radars doivent être destinés à améliorer la sécurité routière dans le quartier, a répondu Melchior Wathelet à une question écrite de Dirk Claes (CD&V).

Le secrétaire d'Etat ajoute néanmoins qu'une personnes privée ne peut en aucun cas installer un radar fixe sur la voie publique. Produire ou vendre des faux radars fixes n'est pas interdit, et Melchior Wathelet ne compte pas prendre d'initiative à l'encontre de ce principe. Par ailleurs, aucune plainte n'est connue actuellement sur leur placement ou leur utilisation, selon le secrétaire d'Etat. Le succès des faux radars fixes démontre, selon lui, que la population perçoit la conduite rapide comme très dangereuse. "C'est un signal clair pour les autorités de prendre leur responsabilité, par exemple en plaçant des radars fixes supplémentaires ou en prenant des mesures d'infrastructure ou politiques", a estimé Melchior Wathelet. (VIRGINIE LEFOUR)

Nos partenaires