Pas de gouvernement avec la N-VA sans assurance confédérale

02/09/13 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA ne participera pas à un gouvernement fédéral de relance socio-économique sans accord sur la mise en place du confédéralisme, a assuré lundi son président, Bart De Wever. Ce dernier a cependant précisé que le parti n'avait pas encore défini ce qu'il attendait comme modalités d'accord à cet égard. Après le flottement de ces derniers jours, les autres membres du Bureau son restés bouche cousue lundi face aux médias.

Pas de gouvernement avec la N-VA sans assurance confédérale

"Nous voulons un gouvernement social-économique fort dès le premier jour (suivant les élections de mai 2014), avec les partis disposés à accepter le confédéralisme", a dit Bart De Wever. Pour le président de la N-VA, ce point de vue est très clair, "même si apparemment, il est entaché d'une certaine confusion", preuve en est, "votre présence (celle des journalistes, Ndlr) n'est pas un bon signe". Ce que la N-VA exigera concrètement à propos du confédéralisme, avant d'éventuellement s'engager dans un gouvernement de relance, n'est pas encore clair. "Nous en discuterons au Bureau de parti", a dit Bart De Wever. Il reste également à savoir si certains partenaires éventuels de coalition seraient disposés à adhérer à la manoeuvre. Ce sera "aux électeurs de décider", a souligné le président des nationalistes flamands, précisant que "faire le choix de la N-VA sera la meilleure option" menant au confédéralisme. (Belga)

Nos partenaires