Pas de coupes claires pour le personnel médical des prisons, assure Turtelboom

27/06/13 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Justice Annemie Turtelboom a assuré jeudi auprès de représentants du personnel médical et paramédical indépendant affecté dans les prisons qu'ils ne feront pas l'objet de coupes claires budgétaires, une crainte née après une annonce en ce sens, cette semaine, de l'administration des soins de santé prisons.

Pas de coupes claires pour le personnel médical des prisons, assure Turtelboom

Il n'y a "ni décision, ni volonté" en ce sens, a assuré jeudi la ministre lors d'une réunion organisée avec les intéressés au parlement par la députée Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH à la Chambre. Relayées en séance plénière par le député Ecolo Fouad Lahssaini, les craintes des quelque 400 indépendants concernés portaient sur la suppression des honoraires de disponibilité (gardes du soir et de week-end), les actes et la hauteur croissante des cotisations. Selon les informations circulant cette semaine, il était également question de ne payer qu'en 2014 les prestations dues à partir du 1er juin 2013, et de coupes claires annonciatrices de barèmes revus à la baisse à partir de juillet 2013. "J'ai organisé une rencontre avec la ministre et des représentants des indépendants concernés avec lesquels je suis en contact depuis de nombreux mois", a expliqué Catherine Fonck. "La ministre les a complètement rassurés. Il n'y a ni décision ni volonté" de mettre un frein au système, "au contraire, elle a affirmé sa volonté de poursuivre avec le système tel qu'il est organisés aujourd'hui", a souligné la député cdH, une information confirmée par le cabinet de la ministre. Des blocages administratifs de 15% sont opérés dans tous les départements avant un ajustement budgétaire, raison qui a pu pousser l'administration à annoncer des restrictions. (Belga)

Nos partenaires