Pas de confirmation concernant une éventuelle nouvelle enquête dans l'affaire Beaulieu

29/04/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet général de Bruxelles n'a pas souhaité réagir mardi au sujet de l'annonce des quotidiens l'Echo et De Tijd, selon laquelle la cour de Bruxelles a lancé une nouvelle enquête, pour blanchiment d'argent, à l'encontre de trois héritiers de la famille de textile flamande De Clerck. Les héritiers de la famille fondatrice de Beaulieu International Group auraient blanchi plus de 193 millions d'euros via une construction fiscale au Luxembourg.

Cette nouvelle enquête est menée depuis des mois et l'affaire est conduite par un conseiller de la cour d'appel de Bruxelles, selon les informations des deux quotidiens. Elle relancerait l'affaire Beaulieu, qui court depuis 1990. Le parquet général n'a toutefois ni confirmé ni infirmé l'information. Selon les quotidiens, les enquêteurs se focalisent sur deux sociétés luxembourgeoises de l'homme d'affaires libanais Harout Katchadourian. Il était déjà l'un des principaux suspects de l'ancienne affaire Beaulieu. Katchadourian aurait touché pendant des années de gigantesques commissions pour des services fictifs. Selon la cour, Katchadourian n'était qu'un maillon dans la chaîne fiscale servant à rapatrier, blanchi à travers un vaste circuit de constructions juridiques élaborées, de l'argent noir vers la famille De Clerck. Les sociétés écrans servant à cacher les transferts entre Katchadourian et les De Clerck. (Belga)

Nos partenaires