Pas d'interdiction du port de signes convictionnels pour les membres des bureaux de vote

20/03/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Le Vif

(Belga) La commission de l'Intérieur de la Chambre a rejeté mercredi la proposition de loi (MR) modifiant le Code électoral en vue d'interdire le port de signes convictionnels par les membres des bureaux électoraux. Le MR était le seul parti de la majorité à soutenir ce texte, qui a aussi reçu l'appui de la N-VA.

Les libéraux francophones ont encore tenté, avec l'appui de la N-VA, de limiter l'interdiction aux présidents des bureaux de vote mais là aussi ils n'ont pas été suivis. Dans les rangs de la majorité, la députée Nahima Lanjri (CD&V) a notamment dit qu'elle ne croyait pas que le fait qu'un membre d'un bureau de vote affiche son appartenance religieuse aurait un effet sur le vote des électeurs. Le Conseil d'Etat a rendu un avis critique sur la proposition de loi qualifiant l'interdiction de disproportionnée. Si on le retenait, elle devrait aller de paire avec la possibilité de refuser de siéger dans des bureaux de vote pour des raisons religieuses, dit le Conseil d'Etat. Le texte a donc été rejeté malgré le fait qu'il va dans le sens de l'avis sur le sujet du Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR). (PVO)

Nos partenaires