Pas d'excès de mortalité pendant l'été

11/09/13 à 09:07 - Mise à jour à 09:07

Source: Le Vif

(Belga) Les fortes chaleurs du mois de juillet n'ont pas causé d'excès de mortalité durant l'été, malgré les prévisions négatives, indique mercredi l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP). Au mois de juin, l'ISP avait observé une "légère hausse" de la mortalité en Belgique, avec 668 décès de plus qu'attendu.

Pas d'excès de mortalité pendant l'été

Le mois de juin avait été marqué par une une surmortalité "significative mais modérée" avec une hausse d'environ 10% par rapport à la mortalité attendue, calculée sur la base des statistiques des cinq dernières années, précise l'ISP. Cette hausse de la mortalité avait plus spécifiquement touché les personnes de plus de 65 ans. Avec les fortes chaleurs du mois de juillet, l'ISP craignait un pic du nombre de décès en Belgique. L'Institut a finalement enregistré 8.059 décès contre les 7.744 anticipés, soit une hausse de 4%. Cette "faible hausse" n'est cependant pas considérée comme significative par l'ISP car elle se situe dans l'intervalle de confiance. Les premières statistiques pour le mois d'août s'apparentent par ailleurs à celles de juillet. L'ISP explique cette surmortalité modérée notamment par une meilleure connaissance des mesures de prévention, surtout concernant les personnes plus âgées et vulnérables, une baisse du nombre de jours avec de fortes concentrations d'ozone par rapport aux derniers étés caniculaires et des températures minimales qui redescendaient généralement sous les 18 degrés. (Belga)

Nos partenaires