Pas d'avancées pour l'avenir des travailleurs civils du SHAPE

26/06/13 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 120 des 250 travailleurs civils du SHAPE à Casteau se sont rendus mercredi matin au Cabinet de la Défense pour en savoir plus sur leur avenir à partir de 2014. Aucune avancée n'a été constatée. L'inquiétude reste d'actualité.

Jeudi dernier, le ministre de la Défense Pieter De Crem soufflait le chaud et le froid dans l'esprit des travailleurs civils du SHAPE, en annonçant qu'une enveloppe interdépartementale serait créée pour assumer le financement de la prise en charge des travailleurs civils. Dans le même temps, Pieter de Crem annonçait que son ministère n'assumerait pas à l'avenir la maintenance du Shape, laissant donc les travailleurs civils sans coupole dès janvier 2014. La rencontre de mercredi à Bruxelles entre les représentants des travailleurs et un membre du cabinet de la Défense spécialisé en relations sociales n'a abouti à rien de concret. "Nous sommes toujours au point mort," a indiqué Patrick Salvi du Setca. "Il nous a même été évoqué que la reprise des travailleurs était plus compliquée que ce que tout le monde pense, notamment au niveau des infrastructures, du matériel, de leur vétusté. Nous acceptons tout cela mais nous demandons une seule chose: que le sort des travailleurs civils soit scellé une bonne fois pour toute." Le Setca entend maintenir la pression et annonce des contacts avec les présidents des partis politiques dans les semaines à venir. (Belga)

Nos partenaires