Pas d'audience à Bruxelles mardi matin: le parquet et les avocats soutiennent l'action

25/02/14 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet et les avocats de Bruxelles ont indiqué soutenir l'action des juges francophones du tribunal correctionnel de ne pas tenir leurs audiences mardi matin pour protester contre le manque de mesures de sécurité au sein du palais de Justice de la capitale. Une action qui fait suite à la tentative de suicide d'une femme avec un couteau de cuisine survenue lundi matin devant la 55e chambre. D'après Luc Hennart, le président du tribunal de 1ère instance de Bruxelles, le travail reprendra normalement mardi après-midi.

Pas d'audience à Bruxelles mardi matin: le parquet et les avocats soutiennent l'action

"Le parquet soutient pleinement l'action", a assuré sa porte-parole, Jennifer Vanderputten. Les réactions vont dans le même sens du côté des avocats. "L'incident d'hier (lundi) est encore une fois la preuve que la sécurité dans le bâtiment laisse à désirer", laissent entendre plusieurs avocats. "Nous comprenons parfaitement la solidarité entre les juges. Personne ne souhaite être poignardé." Tant les barreaux francophone que néerlandophone se montrent compréhensifs par rapport à cette action. "Nous partageons la préoccupation générale des juges", assure le bâtonnier néerlandophone Hugo Vandenberghe. "Les mesures de sécurité au sein du palais ne sont renforcées que de manière épisodique, lorsque se tiennent des procès spécifiques. Un contrôle de sécurité sur base systématique serait plus indiqué. Les préparatifs à un tel dispositif sont en cours actuellement et devraient être accélérés dans les prochains mois." "Tous les acteurs actifs au sein du palais de Justice sont demandeurs de mesures de sécurité complémentaires", confie le bâtonnier francophone Michel Vlies, qui plaide lui aussi pour des mesures durables. "L'assassinat du juge de paix Isabelle Brandon (au début de l'été 2010, un homme avait tiré en pleine salle d'audience en direction de la juge et d'un greffier, les touchant mortellement, avant de prendre la fuite, ndlr) en est le meilleur exemple. Un système permanent et adéquat serait mieux indiqué. Même si cela ne sera jamais infaillible, cela aura au moins un effet dissuasif." (Belga)

Nos partenaires