Pas d'accord sur le plan alcool, l'Open VLD bloque sur les automates

17/12/13 à 19:51 - Mise à jour à 19:51

Source: Le Vif

(Belga) La Conférence interministérielle "Drogues", qui réunit 22 ministres du fédéral, des Régions et des Communautés, n'a pas pu s'accorder mardi sur le projet de plan Alcool 2014-2018, a indiqué le SPF Santé publique dans un communiqué.

Le projet de plan comprenait au total 33 actions pour faire diminuer la consommation nocive d'alcool dans notre pays. Ces mesures concernaient entre autres une meilleure prévention et prise en charge, un meilleur contrôle de la vente d'alcool et de la consommation d'alcool au volant mais aussi un plus grand investissement dans la recherche et la collecte de données. Les travaux ont buté sur certaines mesures contenues dans le projet, dont l'interdiction de vente d'alcool dans les appareils automatiques. Actuellement, entre autres dans les gares, certains automates proposent des canettes de bière. Les libéraux flamands n'y sont pas favorables. "Aujourd'hui, à partir de 16 ans, on peut boire une bière au café, un âge qui s'applique aussi à la vente de pils dans les distributeurs. C'est pour cela qu'ils doivent être équipés d'un lecteur de carte d'identité, une bonne règle qui, malheureusement, n'est pas assez appliquée. L'Open Vld préfère que l'on fasse appliquer les règles actuelles plutôt que d'édicter une interdiction générale", a-t-on expliqué chez les libéraux flamands. Autre pomme de discorde: les ventes autorisées aux plus de 16 ans et aux plus de 18 ans, et la façon d'y intégrer des boissons comme les alcopops. L'Open Vld se dit toutefois toujours prêt à conclure un accord. Au cabinet de la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, on a mis en avant les concessions déjà faites aux libéraux flamands dans ce plan. La discussion est arrivée à son terme et le projet discuté mardi était la proposition de compromis. (Belga)

Nos partenaires