Pas d'accord entre les Soudans sur la région frontalière contestée d'Abyei

27/09/12 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

(Belga) Les deux Soudans ont échoué à se mettre d'accord sur le devenir de la région frontalière d'Abyei, qu'ils revendiquent tous les deux, a indiqué jeudi le président sud-soudanais Salva Kiir à l'issue de la signature à Addis Abeba d'une série d'accords de sécurité et de coopération entre les deux pays.

"Il est très malheureux que nous n'ayons pu nous mettre d'accord" sur le statut d'Abyei, région grande comme le Liban, a déclaré à la tribune le président sud-soudanais. "Malheureusement mon frère (le président soudanais Omar) el-Béchir et son gouvernement ont totalement rejeté la proposition" de l'Union africaine sur le sujet, a déclaré M. Kiir, assurant qu'il était prêt pour sa part à l'accepter, et sans en détailler le contenu. Intervenant ensuite à la tribune, le président soudanais Omar el-Béchir n'a pas directement répondu aux propos de son homologue, mais s'est engagé à "continuer avec le même esprit à chercher des solutions pour les questions non résolues encore en suspens, à savoir Abyei". Un protocole, conclu en même temps que l'accord général de paix de 2005 sur le Soudan, prévoyait un statut intérimaire pour cette région contestée, jusqu'à la tenue d'un referendum par lequel la population d'Abyei aurait décidé de son avenir. Cette consultation, initialement prévue en même temps que le referendum par lequel le Soudan du Sud a massivement choisi son indépendance en janvier 2011, n'a toujours pas pu être organisée à ce jour. (PVO)

Nos partenaires