Parlement germanophone - La commission de vérification des pouvoirs procédera à des auditions

17/06/14 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement de la Communauté germanophone a entamé mardi à 17 heures sa séance d'installation par la désignation des six membres de la commission de vérification des pouvoirs. Elle procédera à des auditions sur les recours déposés.

Un représentant de chaque groupe politique a été désigné pour siéger dans cette commission: Luc Frank pour le CSP, Louis Siquet pour le SP, Alexander Miesen pour le PFF, Lydia Klinkenberg pour ProDG, Freddy Mockel pour Ecolo et Michael Balter pour Vivant. La commission s'est réunie à huis clos et a décidé d'interrompre la séance plénière et ce jusqu'au 26 juin prochain pour permettre à ses membres de vérifier les mandats des nouveaux élus et d'examiner les quatre recours introduits par Vivant, Ecolo, un membre d'Ecolo et le parti Libertarien à la suite du bug informatique qui a perturbé la publication des résultats. Durant ces neuf jours, la commission a décidé d'entendre les plaignants, des experts, le ministère de l'intérieur ainsi que le président du bureau principal de dépouillement d'Eupen. Lors de la seconde séance plénière, la commission fera rapport de sa décision qui sera ensuite avalisée ou non par les nouveaux élus. Ce n'est qu'une fois cette étape franchie que les nouveaux élus pourront prêter serment. Dans des courriers adressés au greffier, Pascal Arimont (CSP), Edmund Stoffels (SP) et Linda Nix (Vivant) ont fait savoir qu'ils ne siégeraient pas au sein de Parlement germanophone. (Belga)

Nos partenaires