Parlement et gouvernement travailleront ensemble à un texte sur l'éthique dans le sport

06/05/13 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Le Vif

(Belga) Les groupes politiques du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, majorité comme opposition, chercheront dans les semaines à venir, avec l'appui du cabinet du ministre des Sports André Antoine, à élaborer une proposition de décret en faveur de l'éthique dans le sport, selon une méthode de travail rare née d'une initiative du député PS Bea Diallo.

L'ancien champion intercontinental de boxe avait déposé une proposition de décret comprenant l'élaboration du code d'éthique sportive de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que la reconnaissance et le subventionnement d'un comité d'éthique sportive. Cette initiative, que les deux autres partis de l'Olivier Ecolo et cdH ne co-signent pas, contrairement à l'usage des propositions émanant de la majorité parlementaire, a suscité le débat lundi en commission des Sports du parlement de la Fédération. En la présentant, Béa Diallo a proposé que la commission se donne quelques semaines de réflexion pour la faire évoluer vers un large consensus, alors que le MR (opposition) lui enjoignait de la faire voter au plus tôt, vu que "le gouvernement n'a pas travaillé" sur ce sujet depuis plusieurs mois que M. Diallo en parle. Se voulant beau joueur, le ministre des Sports André Antoine (cdH) a proposé que son cabinet mette son expertise à disposition des groupes politiques pour travailler à une proposition commune. Il a rappelé les initiatives qu'il a lui-même prises (charte "Vivons sport", plans de formation incluant le fair-play, opération "capitaine fair-play", etc) et souligné plusieurs écueils juridiques: le texte doit en effet s'inscrire dans une politique d'ensemble tenant compte des organes internationaux, des prérogatives de la Justice, des règlements disciplinaires propres aux diverses fédérations, etc. L'unanimité de la solution retenue n'a pas permis d'apaiser l'agacement de la cheffe de groupe cdH Julie de Groote face à l'initiative du député Bea Diallo, qui s'est défendu en affirmant qu'il avait soumis préalablement sa proposition au cdH comme à Ecolo. (Belga)

Nos partenaires