Parkings de transit - La Région bruxelloise n'a pas l'intention de construire des parkings à grande échelle

13/11/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs dossiers d'extension de parkings de dissuasion existants sont en cours de préparation à Bruxelles. La formule du partenariat public-privé est privilégiée pour leurs aménagements et exploitation future, mais la Région bruxelloise n'en construira pas de nouveaux à grande échelle, partant du principe retenu dans la convention RER selon lequel les navetteurs doivent emprunter les transports en commun aussi près que possible de leur domicile, a affirmé mercredi la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels.

Parkings de transit - La Région bruxelloise n'a pas l'intention de construire des parkings à grande échelle

Mme Grouwels a ainsi tenu à réagir à la sortie du MR dans ce dossier. La formation de l'opposition a reproché à la majorité de l'Olivier de ne rien avoir engrangé pour améliorer la capacité des parkings de dissuasion existants (1860 places), alors que le plan Iris 2 des déplacements de la Région en prévoit plus de 16.000 à l'horizon 2020. Rappelant que Bruxelles compte actuellement huit parkings de dissuasion, la ministre a précisé que des demandes d'extension de capacité des parkings du CERIA, de Stalle et de Crainhem étaient soit en cours, soit en préparation, mais nécessitaient un long délai de délivrance. La capacité du parking du CERIA sera portée à 700 places d'ici 2015 via une construction préfabriquée - la moins onéreuse des solutions - sur quatre étages. La demande de permis pour l'extension du parking Stalle sera déposée au cours des prochains mois. Toujours selon Mme Grouwels, la Région privilégie la piste de partenariats public-privé pour les extensions de ces sites ainsi que de celui de Roodebeek. Un appel d'offres sera lancé cet année encore dans ce sens. La ministre a enfin souligné que le choix de la Région de recourir à des infrastructures de taille limitée était dicté par le fait que les automobilistes n'étaient que peu enclins a ranger leur véhicule dans des parkings de plus de 700 places pour des raisons de sécurité. (Belga)

Nos partenaires