Parc des Virunga - Le WWF suggère à la RDC d'y investir plutôt que d'y chercher du pétrole

01/08/13 à 01:09 - Mise à jour à 01:09

Source: Le Vif

(Belga) La République démocratique du Congo (RDC) devrait investir dans le développement du parc national des Virunga, situé dans l'est du pays en proie à des violences, plutôt que d'accorder des concessions à des compagnies pétrolières, a affirmé le Fonds mondial pour la nature (WWF) dans un rapport à paraître jeudi.

Parc des Virunga - Le WWF suggère à la RDC d'y investir plutôt que d'y chercher du pétrole

Le parc des Virunga, le plus ancien d'Afrique - car créé en 1925 - et classé au patrimoine mondial de l'Unesco, pourrait générer des revenus d'1,1 milliard de dollars par an s'il était mis en valeur de manière durable, plutôt que d'être consacré à l'exploitation pétrolière par des groupes européens, potentiellement dommageable pour l'environnement, souligne le WWF en s'appuyant sur une analyse menée par une société indépendante de consultance, Dalberg Global Development Advisors. Le parc dispose ainsi du potentiel pour créer 45.000 emplois permanents, par des investissements dans l'énergie hydraulique, l'industrie de la pêche et l'écotourisme, précise le rapport intitulé "La valeur économique du parc national des Virunga". En revanche, l'exploitation pétrolière - le gouvernement congolais a accordé des concessions couvrant 85% de sa superficie - pourrait provoquer de l'"instabilité" et entraîner la perte d'emplois existants. Le parc "représente un atout de taille pour la RDC et contribue au patrimoine africain en tant que plus ancien parc du continent et en étant le plus riche du point de vue de la biodiversité", souligne le WWF. "Les projets d'exploration pétrolière et l'exploitation des réserves de pétrole mettent la valeur (du parc) des Virunga en péril", ajoute l'organisation. (Belga)

Nos partenaires