Paquebot Charlesville - "Levée de la protection du navire est un précédent dangereux"

13/05/13 à 19:32 - Mise à jour à 19:32

Source: Le Vif

(Belga) L'Association flamande pour l'Archéologie industrielle (Vlaamse Vereniging voor Industriële Archeologie - VVIA) regrette que le Charlesville, dernier navire de la ligne pour le Congo, puisse être démantelé après que le service du patrimoine du Länder allemand de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale eut décidé, le week-end dernier, de lever la protection du bateau comme monument.

Paquebot Charlesville - "Levée de la protection du navire est un précédent dangereux"

L'association estime que cette décision est "une gifle et une dégradation de tous les principes de bonne gestion du patrimoine". Pour l'ASBL, il s'agit d'"un précédent dangereux". Elle appelle dès lors les organisations et les bénévoles oeuvrant pour la défense du patrimoine à protester massivement contre cette décision. Selon la VVIA, la levée du statut de monument protégé est due à la pression exercée par le curateur et le bourgmestre de Rostock, où le Charlesville faisait office d'hôtel jusqu'il y a peu. Après la faillite de celui-ci, un curateur a été désigné. "Celui-ci a exercé une pression juridique, financière et politique massive pour monétiser le navire", selon l'association archéologique. Après que des voix venues de Flandre eurent rappelé aux autorités allemandes que le bateau était un monument protégé, on a pu éviter de justesse qu'il soit envoyé dans un chantier de démantèlement. Entre-temps, une série d'organisations de défense du patrimoine ont tenté de mettre sur pied des actions pour sauver le Charlesville. La semaine dernière, on a appris qu'un homme d'affaires gantois avait des projets concrets pour déplacer l'ancien bateau congolais à Anvers, afin d'y installer un établissement horeca ou un musée. Des discussions ont eu lieu entre l'association "Watererfgoed Vlaanderen" et le curateur. Une action a également été mise sur pied sur Facebook pour réclamer un soutien public pour la préservation du navire. Ces efforts semblent vains. (Belga)

Nos partenaires