Pape - "Un pape missionnaire et plus charismatique"

13/03/13 à 21:45 - Mise à jour à 21:45

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau pape élu mercredi soir, François 1er, sera, au contraire de son prédécesseur, "plus charismatique, plus missionnaire et plus adepte des bains de foule", selon Baudouin Decharneux, directeur du département philosophie et science des religions à l'ULB. De plus, en nommant l'Argentin Jorge Mario Bergoglio à la tête de l'Eglise, Rome entend maintenir sa suprématie sur la continent américain, assure-t-il.

Baudouin Decharneux se félicitait d'avoir vu juste le jour même du renoncement de Benoît XVI. "Je n'aime pas jouer les +madame soleil+ mais j'avais prévu que le nouveau pontificat emmenerait le monde catholique vers l'Amérique du sud." "A côté de l'anecdote", poursuit-il, "je trouve que ce choix est tout à fait significatif. François 1er est Argentin. Il vient d'un continent qui compte un très grand nombre de fervents catholiques engagés. C'est un continent où la bataille avec les églises évangélistes est engagée. L'église catholique entend ne pas y perdre de son influence". François 1er est le premier pape jésuite. "Le choix du nom est tout aussi éclairant. La référence à Saint François d'Assise est à peine voilée. Il poursuivra un idéal de pauvreté et d'humilité. A mon sens, il aura un grand impact missionnaire sur les foules. En ce sens, il sera, à n'en pas douter, bien plus charismatique que Benoît XVI et plus amateur de liesse populaire", analyse M. Decharneux. Seul bémol, un côté traditionnel par rapport aux moeurs. "Le cardinal Bergoglio a déjà tenu des propos durs sur le mariage homosexuel et l'adoption par les couples homosexuels. Je crains qu'au niveau de la morale sexuelle, l'ouverture soit moins franche". (DEL)

Nos partenaires