Pape - Le nouveau pape doit concrétiser ses voeux de réforme

14/03/13 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Le Vif

(Belga) Le théologien contestataire Hans Küng ne distribuera pas de lauriers au nouveau pape François avant ses premiers actes. "La question cruciale à lui poser est: quel comportement adopteras-tu face aux réformes? ", a déclaré jeudi le Lucernois, qui a annoncé la veille se retirer de tous ses mandats, à quelques jours de ses 85 ans.

"Conduira-t-il enfin les réformes qui se sont accumulées pendant des décennies sous ses prédécesseurs? Ou les choses vont-elles continuer comme auparavant", a déclaré le professeur émérite de théologie oecuménique à l'Université Eberhard Karl de Tubingue (All). Selon M. Küng, si le nouveau pontife s'attaque aux réformes, il s'assurera de l'approbation de nombreux catholiques. S'il optait cependant pour la poursuite de la ligne conservatrice de Jean Paul II et Benoît XVI, cela déclencherait des "réformes venant d'en bas, sans l'approbation de la hiérarchie, et souvent en confrontation avec la hiérarchie", a prévenu Hans Küng. Depuis des années, le théologien appelle les évêques et les membres de l'Eglise à la désobéissance par rapport à l'orientation de la Curie. (GFR)

Nos partenaires