Pape - Le cardinal Danneels satisfait du choix de Jorge Mario Bergoglio

14/03/13 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Le Vif

(Belga) Le cardinal Godfried Danneels n'est pas surpris par le choix du nouveau pape François, le cardinal Jorge Mario Bergoglio, a-t-il déclaré jeudi lors d'une conférence de presse au Collège pontifical belge à Rome. L'Argentin constituait d'ailleurs le premier choix du cardinal, a-t-il avoué à demi-mot. "Je mentirais si je disais que je n'étais pas content. Tirez-en les conclusions." Les premières tâches du nouveau pape seront de renouer l'Eglise avec le peuple et de le consoler, a indiqué le cardinal.

Pape - Le cardinal Danneels satisfait du choix de Jorge Mario Bergoglio

Lors de la conférence de presse, le cardinal Godfried Danneels a confié qu'il était étonné par la brièveté du conclave. Mais le choix de l'Argentin Bergoglio n'est pas surprenant, a-t-il ajouté. "Il était déjà dans la course lors du dernier conclave (en 2005, ndlr). Je mentirais si je disais que je n'étais pas content. Tirez-en les conclusions." Le cardinal Danneels a partagé son enthousiasme pour le résultat du conclave, qui s'est tenu de mardi à mercredi, et qui a élu un non-Européen pour la première fois dans l'histoire de la papauté. Le pape Bergoglio est un homme "d'une grande profondeur", "très humble et très sérieux", a égrené le cardinal Danneels. "Il reste caché mais il a une grande influence lorsqu'on est en contact avec lui. Il ne faut pas s'attendre à du show, il reste lui-même. Il est un bon berger." Le cardinal n'a par contre pas réagi aux polémiques sur l'attitude complaisante du pape Bergoglio durant la dictature militaire de Jorge Videla, au pouvoir de 1976 à 1981 en Argentine. "Je ne connais pas son passé. Je ne peux rien dire." Le cardinal belge n'a pas caché sa satisfaction quant au choix du nom "François", en référence à François d'Assise. "C'est un homme qui a travaillé à la reconstruction de l'Eglise et qui a consolé son peuple." (DDM)

Nos partenaires