Pape - "La surprise et l'émotion" ont saisi les Argentins

14/03/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) La presse argentine a salué jeudi l'élection de l'archevêque Jorge Bergoglio à la tête de l'Eglise catholique sous le nom de François, soulignant la "surprise et l'émotion" qui ont saisi le pays mercredi soir.

Pape - "La surprise et l'émotion" ont saisi les Argentins

De nombreux journaux, dont La Nacion et Clarin, les deux principaux quotidiens du pays, ont publié des Unes à dominante jaune, la couleur de l'Eglise catholique, pour célébrer le premier pape venu des Amériques Tous ont fait état de la stupeur et de la joie qui se sont emparées du pays lorsque ce "Porteño" (habitant de Buenos Aires) est apparu au balcon de Saint Pierre tout de blanc vêtu. "François, le pape venu du bout du monde", s'enthousiasmait La Nacion, alors que Clarin titrait sobrement "Pape argentin" et rapportait dans ses colonnes que "son élection surprenante (avait) eu un impact dans le monde entier et (provoqué) une forte émotion en Argentine". Selon le quotidien, ce "jésuite de 76 ans accède à la papauté après un intense travail pastoral". Désormais, il "guidera 1,2 milliard de catholiques", rappelle Clarin. La seule voix discordante provenait du quotidien Pagina 12, qui titrait "Mon Dieu" et se faisait l'écho de certaines voix accusant Bergoglio de "complicité avec la dictature militaire" argentine (1976/83), notamment après que des juges l'ont entendu comme témoin dans une affaire d'enlèvement de deux missionnaires jésuites le 23 mai 1976. Dans un autre registre, le quotidien sportif Olé, a salué "l'autre main de Dieu", dans une analogie avec l'épisode du but marqué de la main par la légende locale du football Diego Maradona contre l'Angleterre au Mondial 1986. Au pays du football roi, Olé a également publié une photo du nouveau pape tenant à la main le maillot de San Lorenzo, une équipe de Buenos Aires dont Bergoglio est un fervent supporteur, selon le journal. (GFR)

Nos partenaires