Panneaux photovoltaïques - La hausse du revenu cadastral, "nouvelle agression contre les citoyens"

05/07/13 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

(Belga) La nouvelle circulaire de l'administration des Finances rendant possible une hausse du revenu cadastral, et donc du précompte immobilier, après la pose de panneaux photovoltaïques, constitue "une nouvelle agression du gouvernement fédéral contre les citoyens", a dénoncé vendredi dans un communiqué le député FDF Bernard Clerfayt. Selon lui, la décision est d'autant plus scandaleuse que la pose de panneaux photovoltaïques se fait à l'initiative des autorités publiques et leurs politiques d'encouragement.

Panneaux photovoltaïques - La hausse du revenu cadastral, "nouvelle agression contre les citoyens"

L'ancien secrétaire fédéral à la Fiscalité environnementale rappelle qu'il avait, en mars 2010, envoyé une circulaire établissant une liste non limitative de travaux qui ne devaient "pas être considérés" comme des modifications pouvant mener à une révision du revenu cadastral. "L'installation de panneaux photovoltaïques en faisait partie", souligne-t-il. Le changement de cap du ministre des Finances Koen Geens est "donc totalement incohérent" mais aussi "désastreux" tant pour les citoyens qui font l'effort de réaliser des économies d'énergie, que pour les investisseurs potentiels. "Et ce sont surtout les Wallons qui en prennent pour leur grade", dénoncent par ailleurs les FDF, "après l'amateurisme du gouvernement wallon vis-à-vis des certificats verts". Dans une analyse plus budgétaire, Bernard Clerfayt dit constater que la décision du ministre des finances est uniquement prise pour renflouer les caisses de l'État. "Petit à petit, les mesures fiscales cachées du budget sont dévoilées et ciblent davantage le pouvoir d'achat de la classe moyenne", déplore-t-il. Selon lui, "ce choix d'augmenter les revenus cadastraux va miner la confiance des citoyens dans les autorités publiques". (Belga)

Nos partenaires